Processus de recrutement et accès à l’emploi

Dans cette rubrique, vous trouverez les informations concernant le processus de recrutement pour les métiers d’auxiliaire de vie sociale et d’aide-ménagère. Ce processus a été validé par plusieurs employeur du secteurs des services à la personne. Vous trouverez également des informations sur des structures apportant outils et conseils pour se préparer aux entretiens.

Processus recrutement classique Structures de valorisation du candidat Panorama employeurs sur le territoire

Méthode de Recrutement par Simulation (MRS)

processrecrutement

LE PROCESSUS DE RECRUTEMENT

En trois étapes :
1ère étpe : entretien téléphonique2ème étape : entretien présentiel 3ème étape : entretien motivation

1.Echange téléphonique

Cette échange permet de vérifier :

  • la disponibilité,
  • la compréhension du poste
  • la maîtrise du français

Point de vigilance : Un motif de rejet majeur à cette étape concerne les contraintes horaires.

2.2ème échange en présentiel

a. Test technique: quizz et/ou questions orales

Les questions concernent les compétences liées:

  • à l’entretien du logement
  • à la préparation de repas
  • aux gestes techniques avec la personne assistée

Des questions plus générales peuvent être incluses pour tester le « bon sens » et la réaction face à des situations  « exceptionnelles » (elles peuvent être éliminatoires !)

Certaines agences ajoutent des tests de français/socle de base.

b.Entretien de motivation

Discussion autour :

  • Des réponses au test technique
  • Des motivations
  • Des expériences précédentes
  • De la disponibilité
  • De la mobilité
  • Des contraintes de garde d’enfants

Points de vigilance :

  • 5% à 25% des candidats ne se présentent pas à l’entretien qui leur est proposé sans prévenir.
  • Une partie des candidats ne dispose pas des formations les plus appropriées au métier et échoue sur les tests techniques
  • Un motif de rejet majeur à cette étape concerne les contraintes horaires.

3.Proposition d’un contrat 

Bilans réguliers au cours de la période d’essai pour recueillir les difficultés (y compris côté client).

Point de vigilance :

  • 25% de rupture en fin de période d’essai dont environ la moitié sur décision de l’entreprise.

Téléchargement du processus de recrutement 

Nb. L’ordre et le contenu des étapes peuvent légèrement varier selon les employeurs et les postes.

valocandidat

STRUCTURES DE VALORISATION DU CANDIDAT

De nombreuses initiatives innovantes existent pour accompagner les personnes en recherche d’emploi :

Bilan de compétences :

Il n’est pas toujours aisé d’identifier les compétences acquises lors d’une formation ou une expérience professionnelle et d’identifier sur quels postes elles peuvent être transférées.

Skilvioo propose un outil de bilan de compétences.
Plus d’info sur Skilvioo

Coaching pour les jeunes en recherche d’emploi :

Les jeunes ne savent pas toujours comment aborder l’entreprise et « se vendre » lors d’une recherche d’emploi ou de stage.

La Proactive Academy propose différentes formations et solutions.
Plus d’info sur Proactive Academy

 

Proactive Academy

Le CV Vidéo :

Les personnes sans qualification ou titulaire d’un diplôme modeste sont le plus souvent en grande difficulté pour rédiger un CV.

Plus adapté que les CV et Lettres de Motivation traditionnels, le CV-vidéo permet de valoriser l’expérience professionnelle en cours et les qualités personnelles et humaines des salariés.

A Lyon, le Pass Rhône-Alpes propose à ses bénéficiaires la réalisation d’un CV-vidéo
Plus d’info sur Pass Rhône-Alpes.

Exemples de CV réalisés via le PASS ICI

MRS

Méthode de recrutement par simulation 

Développée par Pôle emploi, la Méthode de Recrutement par Simulation (MRS) permet d’aborder autrement le recrutement en ne tenant pas compte de l’expérience et du niveau de diplôme.

Fondée sur les habiletés nécessaires pour occuper un poste de travail, la MRS consiste à repérer l’ensemble des capacités nécessaires pour réaliser un travail lors d’analyses de postes en entreprise puis à construire des exercices permettant de les évaluer chez les candidats. Ces exercices reproduisent par analogie le poste de travail et mettent donc les candidats en situation de démontrer concrètement leur capacité à tenir ce poste.

Déroulé d’un recrutement par simulation 

  1. Réunion d’information sur l’entreprise et le poste
  2. Pour les personnes intéressées, une  séance d’exercices sur le métier concerné
  3. Les personnes ayant réussi les exercices ont un entretien de motivation avec l’entreprise qui recrute : en moyenne une personne ayant réussi la séance sur deux est embauchée.

Plaquette explicative du Pôle Emploi à télécharger

Pour en savoir plus…

panoentreprises

Panorama des employeurs du territoire

La métropole a réalisé un annuaire des structures de SAP (pour les personnes agées/handicapées). Il regroupe aussi bien des entreprises privées, des associations que des établissements publics.

La métropole a réalisé un annuaire des structures qui interviennent autour de la dépendance (personnes âgées et personnes handicapées) : vous trouverez dans cet annuaire un certain nombre de services à domicile. Retrouvez l’annuaire du Grand Lyon .

Pôle Emploi a mis en place un site qui recense les entreprises ayant des perspectives d’embauche en fonction des métiers : La bonne boite.

Exemples d’entreprises et d’associations :

Auxiliaire de vie et Aide ménagèr(e)

 

Auxiliaire de vie

Aide ménagère

D’autres structures cliquer ICI

D’autres structures cliquer ICI

D’autres structures cliquer ICI

Les employeurs SAP se regroupent souvent sous diverses formes :

Pour trouver des offres d’emploi n’hésitez pas à vous renseigner auprès :

Vous trouverez également des offres d’emploi dans les structures telles que les EHPAD

Un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) désigne en France la forme d’institution pour personnes âgées la plus répandue. Un EHPAD est un établissement médico-social.

Un EHPAD se définit comme une maison de retraite médicalisée, dotée de l’ensemble des services afférents tels que la restauration, les soins médicaux et les assistances soumises à agrément, permettant son exploitation.

Les EHPAD peuvent accueillir des personnes autonomes à très dépendantes (pathologies chroniques) ; ils doivent justifier d’équipements adaptés et de personnel médical (médecin coordonnateur) et paramédical (infirmier coordinateur, infirmiers, aide-soignants, auxiliaires de vie) dont le nombre est fixé selon la capacité d’accueil de l’établissement et par négociation en convention tripartite (EHPAD-Conseil général-Agence régionale de santé) après calcul de la prise en charge moyenne par résident.

En savoir plus…

Pour les trouver les coordonnées et les contacter rendez-vous sur les liens suivants :